le big meet

La théorie du Big Meet

Comment trouver l'âme soeur dans l'univers

Il y a des milliards d’années du néant surgissait la matière. Dans un temps infinitesimal et avec une force incroyable le big bang éjectait quantité de matière comme le lendemain d’un döner trop épicé, et les radiations cosmiques générées par ce cataclysme feront grésiller pendant longtemps encore les capteurs de nombreux scientifiques. Même qu’on appelle ça le fond diffus cosmique et que ça permettra de bien faire taire tatie créationniste lors de votre prochaine soirée mondaine.

fond diffus cosmique

Sauf que bon, à part pour faire un poster d’un groupe éléctro-neo-metal-newwave-moncul ça sert pas à grand chose. Et ça tombe bien, c’est pas le sujet. Non, maintenant qu’on sait à peu près ce qu’est la théorie du Big Bang (parce que ouais, ca reste une théorie), on se sent bien seuls dans l’univers observable. Et vu l’accélération de l’expansion de l’univers, on aura de plus en plus de mal à rejoindre du monde.

Si tu avances, et que je recule…

Concrètement, et même si l’on prend en considération les calculs statistiques qui permettraient de déterminer que d’autres civilisations seraient dans les étoiles (avec l’équation de Drake, rien à voir avec l’artiste qui tente de te call sur ton cell phone), malgré leur … non preuve évidente (paradoxe de Fermi avec une chouette video pour vous en parler ci-dessous), la probabilité de croiser d’autres peuplades vivantes « de notre vivant » reste donc assez maigre. Un peu comme nos arguments pour justifier qu’on a des hentaï sur notre téléphone et qu’on sait vraiment pas comment ils ont pu venir dessus, sûrement un virus.

Et c’est là que vient ma théorie du Big Meet. (ou Big Meat, vu que l’objectif c’est de tailler le bout de gras. Oui je suis super marrant. J’ai besoin de reconnaissance. Aimez-moi.). Alors d’une, je ne sais pas si d’autres l’auront pensée AVANT (j’ai formulé ça en 2010 mais jamais posté), mais du peu que j’ai cherché sur les internets (à l’époque) je vais me faire une fleur et m’octroyer ce plantage de drapeau. Car concrètement et avec le postulat suivant :

  • Si la théorie du Big Bang est correcte.
  • Si ce Big Bang vient grosso  merdo « d’une » explosion unique et donc d’un point unique dans l’espace.
  • Si nous pouvons déterminer l’origine de cette explosion, notamment grâce au fond diffus cosmique et en obervant l’expansion de l’univers (et sachant qu’il s’agit pour le moment et avec nos connaissances actuelles, uniquement de l’univers observable)

Cela voudrait dire qu’il est théoriquement possible de placer UN point dans l’univers où tout aurait commencé.

Et dans ma logique, SI d’autres espèces sentientes et ayant la technologie nécessaire afin de se ballader dans l’espace sans oublier leur serviettes éponge connaissent l’existence de ce point par pure déduction (tout comme nous, mais en moins con)… je prédis qu’il serait vachement commode et assez universel pour tout le monde de se retrouver autour de ce point. Pas besoin de symboles, de déchiffrer des textes comme dans de mauvais films de fiction ou en lisant le programme de Marine Le Pen non : se retrouver autour de ce point ce serait un peu comme trouver un braséro au milieu de la neige, un phare au milieu d’un brouillard épais, ou un bar encore ouvert à 3h du mat au centre de Strasbourg. L’universalité la plus complète : se retrouver au point où tout a commencé.

Et si c’est pas pour mieux comprendre qui a tout fait péter au commencement, au moins ce sera dans l’optique de jeter une bouteille à la mer et de croiser d’autres qui, comme nous, auraient envie de se sentir moins seul dans l’univers, pour tailler une bavette.

Ou de nous péter la gueule. Aussi.

(et si ils sont tombés sur du Hanouna, on pourra difficilement leur en vouloir.)

Catégories

Autres lectures
illustration coffre
Gérer ses mots de passe correctement